21.03.11

Tu leur diras que tu es hutue

Témoignage: A 13 ans, une Tutsie au coeur du génocide rwandais….

Pauline, tutsie, a treize ans lorqu’éclate, en 1994, le génocide rwandais. Le pays s’embrase. Partout, les Tutsis sont pourchassés et assassinés. Pour avoir des chances d’échapper aux tueurs, la famille de Pauline décide de se disperser. Avant de se séparer, la mère prend sa fille à part et lui recommande de se faire passer pour hutue: elle est trop jeune pour posséder une carte d’identité ethnique et son physique est peu identifiable.
La guerre s’achève sur la mort de plus de 800 000 Tutsis. Un calme précaire revient. Pauline retrouve son père et après un exil forcé au Zaïre, retourne dans son village natal. Elle veut reprendre pied dans la vie: oublier le génocide et s’en sortir…
Après ses études elle veut aller vivre en Occident. Elle renoue alors avec son mensonge: puisque la France a soutenu les Hutus, elle demandera en tant que hutue, l’asile politique à l’administration française. Et elle y parvient. Le temps passe. Mais que sont devenus les siens? On a trouvé les restes des membres de la famille assassinés. Il s’agit maintenant de leur offrir les funérailles, mais en tant que réfugiée politique, Pauline ne peut pas rentrer au pays. Un nouveau combat commence pour obtenir la naturalisation française.

Grip, 2011

Share this: