L’organisation

Action Solidarité Tiers Monde est une organisation non gouvernementale de développement qui lutte depuis 1969 pour l’émancipation politique, économique et sociale des peuples du Tiers Monde. Elle est guidée par la conviction que des obstacles majeurs à cette émancipation se trouvent localisés chez nous, dans les centres du pouvoir économique et politique. C’est pourquoi nous reconnaissons une égale importance aux deux volets de notre activité :

Appui aux populations au sud :
Afrique,
Amérique du Sud,
Amérique Centrale,
Asie

Information et sensibilisation ici :
Centre d’Information Tiers Monde
Agence culturelle
Agence communes
La revue Brennpunkt
Analyse et action politique

L’ASTM est une association à but non lucratif agrée auprès de la coopération luxembourgeoise. Elle est membre du Cercle de Coopération Luxembourg, du réseau Grupo Sur et du réseau Eurodad. L’ASTM respecte le  Code de conduite régissant les images et les messages de Concord.

Les objectifs et les stratégies de l’ASTM sont definies dans la charte de l’ASTM.


Petite Histoire de l’ASTM

1969: L’ASTM est fondée officiellement sous le nom de „Action Formation des Cadres“. En réaction aux inégalités croissantes entre le nord et le sud, elle poursuit une double approche : soutien de la population au sud et information, ainsi que sensibilisation au nord.

1973: Le premier numéro de la revue Brennpunkt Drëtt Welt apparaît. Il sera dorénavant édité régulièrement par l’association. Le thème de la première édition était : « causes et effets de la crise pétrolière sur le Tiers Monde. »

1976: En automne, l’association organise la Semaine Solidarité Tiers Monde avec une multitude de conférences, d’expositions et concerts. De nombreuses personnalités comme p.ex. le commissaire européen au développement de l’époque ou encore René Dumont font le détour au Luxembourg. Dorénavant l’organisation se nomme AFC-Solidarité Tiers Monde. En été, le premier groupe de membres s’était rendu au Bénin pour un voyage d’étude.

1979: Pour les élections législatives et européennes de 1979, l’ASTM, ensemble avec l’ASTI et le Mouvement Ecologique, élaborent un catalogue de revendications sur des thèmes-clés dans les domaines de l’immigration, de l’environnement et de la politique de coopération. À cette époque, le Luxembourg figurait comme lanterne rouge européenne en matière d’aide au développement.

1982: Grâce au soutien financier der l’UE, le Centre d’Information Tiers Monde (CITIM) est créé. À côté de sa fonction comme bibliothèque ouverte au public, le CITIM est également un lieu de rencontre des ONG et point de départ pour de nombreuses initiatives de sensibilisation nord-sud.

1984: Avec le vote de la première loi de la coopération au Luxembourg, à l’élaboration de laquelle l’ASTM s’est impliquée intensivement, la coopération luxembourgeoise se donne enfin une base pour le renforcement de l’aide publique au développement.

1987: Déménagement du CITIM à la rue Fort Neipperg à Bonnevoie. Pour la première fois, l’Etat luxembourgeois participe au financement du CITIM. À côté du poste « CITIM », un poste mi-temps est créé pour les projets de solidarité. Dans la même année, l’ASTM signe une convention avec le ministère de la culture pour la création de l’Agence culturelle, qui sera également doté d’un poste mi-temps.

1989:L’ASTM fête son 20ème anniversaire avec une « Quinzaine ». Un changement de statut change le nom de l’organisation en « Action Solidarité Tiers Monde ».

1992: Dans le cadre de la conférence de l’ONU sur l’environnement à Rio de Janeiro, l’ASTM contribue à l’élaboration d’un rapport alternatif sur la situation environnementale à Luxembourg et fait partie de la délégation d’ONG qui se rend à Rio. Par la suite, l’alliance pour le climat Luxembourg est créée.

1996: Après la création de postes de travail supplémentaires, les locaux dans la rue Fort Neipperg deviennent trop petits. Le projet, de créer une « maison de la coopération » ensemble avec d’autres ONG, échoue à cause de la réticence des pouvoirs publics à financer un local. L’ASTM déménage vers l’avenue de la Liberté. Le premier poste de travail de l’Agence communes est créé.

1999: L’ASTM est la première ONG à signer un accord-cadre avec le gouvernement luxembourgois pour le travail de solidarité. Un an plus tard, elle signe également un accord-cadre pour le travail de sensibilisation.

2006: Le CITIM est entièrement rénové et dispose dorénavant de plus de place.

2007: Le CITIM fête son 20ème anniversaire.

2009: L’ASTM fête son 40ème anniversaire.