SOBTI

Accompanying and assisting people in need

Pays: Inde

Les communautés indigènes luttent pour la préservation de leur mode de vie

L’agriculture familiale reste le pilier le plus important pour la survie économique des communautés indigènes Adivasi des régions rurales de l’Etat de Maharashtra. Cependant, plusieurs facteurs mettent leur style de vie de plus en plus en question. La pression sur la terre occasionnée par l’expansion rapide des villes de Mumbai et de Pune augmente et la déforestation à grande échelle rend plus difficile l’accès des indigènes à la forêt, source importante de nourriture, de plantes médicinales et de produits qui peuvent être vendus. Malgré l’existence des lois protégeant le droit des Adivasi aux terres qu’ils travaillent, il est très difficile de se défendre contre les grands projets commerciaux.

Appuyer les communautés indigènes à revendiquer leurs droits

L’organisation SOBTI s’engage depuis 1992 en faveur des communautés indigènes de l’Etat de Maharashtra, notamment dans le domaine des droits fonciers et de l’amélioration des conditions de vie des bénéficiaires. L’approche de SOBTI est d’amener les communautés bénéficiaires vers une autonomie croissante : l’accent est mis sur la formation de membres des communautés en tant qu’animateurs locaux qui peuvent assurer la poursuite des activités lancées après la fin de l’accompagnement par SOBTI. Une ana-lyse des différentes sources de revenue faite par SOBTI en 2012 a confirmé l’importance d’assurer les droits fonciers des Adivasi et de promouvoir des activités économiques agricoles et liées à la forêt comme moyen de subsistance durable et comme protection contre le risque d’une dépendance des emplois rémunérés abusifs.

Diversifier les sources de revenue

Le premier projet avec SOBTI se terminera fin 2014. Les objectifs du projet étaient, d’une part, d’aider les familles Adivasi du district de Raigad à obtenir les documents nécessaires pour l’acquisition des titres fonciers pour leurs terres et, d’autre part, de promouvoir la pratique de l’agriculture biologique dans le but d’améliorer la production agricole et d’augmenter la biodiversité. En plus, SOBTI encourage la création de banques de semences traditionnelles et l’échange de semences entre producteurs, afin d’améliorer la disponibilité des différentes variétés et de réduire la dépendance vis à vis des commerçants. Les activités se poursuivront dans le cadre d’un nouveau projet dès janvier 2015 avec un fort accent sur la diversification des sources de revenu des paysans. Il s’agit d’augmenter leur résilience aux événements imprévisibles affectant la production agricole en promouvant l’élevage, l’artisanat et l’utilisation de produits non-cultivés.

 


Partenariat SOBTI-ASTM
– création de l’organisation : 1992
– début du partenariat : 2012
– durée du projet : jan 2015 – déc 2017
– coût total du projet : 81 367 euros

Responsable ASTM
– Julie Smit
– Tel : 400 427-21
– eMail : julie@astm.lu