Le Salut (Togo)

 Solidarité en action pour la lutte contre la pauvreté

Pays: Togo

Instruire une pédagogie participative pour la promotion du maraîchage agro-écologique

Le programme triennal en cours continue à appuyer les petits producteurs maraîchers dans les zones périurbaines de Lomé, mais en renforçant davantage l’approche agroécologique de la production et en intensifiant les efforts pour mieux organiser les producteurs.

Une partie importante de la population autour de la capitale Lomé pratique et vit de l’agriculture, plus particulièrement du maraîchage. Ces producteurs sont les premiers fournisseurs en légumes de cette ville peuplée de plus de 2 millions d’habitants. Les espaces qu’ils utilisent sont surexploités et l’utilisation quasi exclusive d’intrants chimiques dégrade davantage ces parcelles. Les légumes, suite à un apport trop massif d’engrais chimiques, périssent vite, ce qui rend la commercialisation difficile.

Le Salut forme les producteurs sur le compostage et sur l’utilisation de fumier naturel. Il formera les producteurs également sur l’utilisation de pesticides biologiques et sur l’importance de préserver la fertilité et la santé des terres.

Changer les habitudes

Changer les habitudes est un long chemin et l’une des approches appropriées pour y arriver est de travailler sur des sites de démonstration. Des parcelles témoins, qui servent comme lieu de démonstration, sont mises en place par Le Salut sur chaque site de production encadré. C’est autour de ces parcelles que les principaux travaux pratiques liés à la formation et la sensibilisation sont faits. Les producteurs doivent s’approprier des pratiques et les vulgariser, notamment en fabriquant leurs propres compostes sur leurs lieux de production.

Des visites d’échanges avec d’autres producteurs sont prévues, notamment au Bénin, dans la zone périurbaine de Cotonou, très similaire à la zone autour de Lomé. Ces discussions avec des producteurs qui respectent une approche biologique depuis plus longtemps devraient les motiver davantage, puisque cela leur permet de découvrir de près les résultats très encourageants des autres.

 


Partenariat Le Salut-ASTM
– création de l’organisation : 2004
– début du partenariat : 2005
– durée du projet en cours : jan 2014 – déc 2016
– coût total du projet : 150 000 EUR

Responsable ASTM
Ana Louisa Teixeira
T+352 400 427-36
ana.teixeira@astm.lu