04.04.17

Le Fonds documentaire de CEDIB, partenaire de l’ASTM, est en danger

Le fonds documentaire géré par le Centre de documentation e information Bolivie – CEDIB, partenaire de l’ASTM, est en danger. En effet, l’Université de Saint Simon, qui a accueilli pendant plus de 20 ans les locaux de cette bibliothèque exceptionnelle, a décidé, de manière unilatérale, de mettre fin à la convention avec le CEDIB. Cette décision est accompagnée d’une menace de fermeture et d’expulsion dans un délai de 48 heures. Cette expulsion mettrait en péril ce riche patrimoine composé de nombreux documents délicats et impossible de déplacer en si peu de temps.

Le fonds documentaire du CEDIB est un des éléments culturels les plus importants de Cochabamba et constitue un Fonds unique dans le pays. Il abrite une partie de la mémoire historique bolivienne contenue dans plus de 10 millions de nouvelles classées par thématique. Le Fonds documentaire est accessible et utilisé chaque jour par des étudiants, des chercheurs et des journalistes. Le service de recherche en ligne est aussi fortement consulté par de nombreuses institutions publiques et organisations privées, et est devenu une source d’information importante sur plusieurs thématiques. En 2016, plus de 86.192 nouvelles ont été analysées, triées et classées pour ensuite être mises à disposition à plus de 520 utilisateurs.

Le CEDIB, partenaire de l’ASTM depuis 2004, est une institution pionnière dans la préservation de la mémoire historique bolivienne et a fait pendant plus de 20 ans une contribution remarquable au renforcement de la société civile et aux discussions nationales sur des sujets tels que les modèles de développement, les ressources naturelles et la démocratie.

Le CEDIB est devenu l’organisation sociale de référence en matière de droits humains en Bolivie et ses données et analyses alimentent les arguments de toute la société civile. L’impact de ses actions dépasse largement les frontières nationales puisque les données produites sont reprises par des chercheurs en sciences sociales situés à l’étranger.

En outre, grâce à la qualité de ses contributions, le CEDIB a joué un rôle stratégique dans les moments qui ont marqué les grandes transformations en Bolivie (la « Guerre de l’Eau », la défense de la nationalisation des hydrocarbures, la Guerre du Gaz, l’Assemblée constituante, la dénonciation des violations des droits humains).

ASTM tient à marquer sa plus grande solidarité avec le CEDIB et fait un appel à soutenir le travail réalisé ainsi qu’à protéger l’exceptionnel patrimoine culturel du Fonds documentaire.

Pour en savoir plus sur CEDIB: http://www.cedib.org/ (site en espagnol)

Share this: