02.02.17

Edition spéciale Brennpunkt 296 “L’Afrique en mouvement ” – Kabila, les détonateurs et la poudre

Mardi 7 février à 18h30 l’auteur congolais Emmanuel Mbolela sera au CITIM pour une rencontre littéraire au sujet de son autobiographie “Réfugié – odyssée africaine”. Il avait du fuir son pays en 2002 suite aux répressions brutales exercées par les organes étatiques de son pays. Un sujet qui reste d’actualité. Le pays est plongé dans une crise humanitaire prolongée de grande ampleur, qui a affecté plus de 7,3 millions de personnes en 2016.

Dans notre magazine Brennpunkt Drëtt Welt, une édition spéciale “L’Afrique en mouvement”, François Polet*, revient sur les nouveaux mouvements citoyens qui se mobilisent en RDC. Le deuxième et dernier mandat du chef d’État congolais s’achevait théoriquement le lundi 19 décembre 2016. Sans successeur, le processus électoral ayant délibérément été retardé par des institutions acquises à sa personne, Joseph Kabila prétend rester en exercice durant la transition devant mener au scrutin. Une partie de la jeunesse lui a régulièrement manifesté sa réprobation dans les rues de la capitale et des grandes villes ces deux dernières années et s’est exposée aux balles de « sa » garde républicaine. Qui sont ces jeunes ? Comment analyser les affrontements et répressions brutales en janvier 2015 et septembre 2016 ? “La réalité, faut-il le rappeler”, écrit François Polet, “est que l’immense majorité des Congolais tentée par la voie protestataire, bien loin d’être ‘disposée à brûler son pays, souhaite marcher ‘pacifiquement’.
Lire ou télécharger l’article

* François Polet, chargé d‘étude au Centre tricontinental (CETRI), réalise une thèse en sociologie à l‘Université de Liège sur les mobilisations de la jeunesse en RDC.
Share this: