CED (Togo)

Centre pour l’écologie et le développement

Pays: Togo

Depuis le dernier programme, le CED agit dans une approche filière en soutenant les organisations de producteurs depuis leur développement organisationnel, en passant par la production, jusqu’à la commercialisation des produits.

La filière maraîchage

Un premier volet est consacré aux cultures maraîchères, notamment le chou et le haricot vert. Le CED vise à inciter les acteurs à coopérer entre eux, plutôt que d’agir chacun de son côté. Les différents acteurs se perçoivent plutôt comme concurrents que comme alliés. Le CED assume donc essentiellement un rôle de médiateur et de facilitateur pour amener les acteurs à unir leurs efforts. Ceci passe par la mise en place d’un comité des prix qui a pour principale tâche d’organiser l’approvisionnement des marchés et la vente des légumes pour arriver ainsi à un prix rémunérateur pour les producteurs.

La filière chèvre

Suite à une étude de marché, un volet d’élevage de chèvre a été ajouté aux activités. L’élevage de chèvres a beaucoup de potentiel pour augmenter les revenus des paysans. Les premiers résultats sont encourageants et le cheptel se reproduit en général assez vite. Le plus difficile reste la vaccination et le traitement des maladies. La population n’est pas habituée à investir dans la santé  animale et il est difficile de la convaincre à dépenser de l’argent pour vacciner son bétail. Une fois que les animaux tombent malades, il est souvent trop tard pour pouvoir réagir. Dans ce volet également, le CED assure donc un rôle important dans la sensibilisation.

L’appui aux producteurs de café

Le troisième volet du programme consiste dans l’appui à des producteurs de café de la région, en mettant l’accent sur le renforcement organisationnel de la coopérative. Un petit local de stockage de café a été construit pour améliorer la commercialisation commune du café récolté et il servira en même temps comme siège et lieu de rencontre de la coopérative. Les effets de la dynamisation de la coopérative sont déjà tangibles. Elle a relancé ses activités de façon plus dynamique suite aux formations du CED. Le volume de café collecté par la coopérative a quasi doublé passant de 9 tonnes en 2012 à 17 tonnes en 2014. Tous les membres de la coopérative ont pris l’engagement de vendre le café uniquement à la coopérative et non plus individuellement.


Partenariat CED-ASTM
– création de l’organisation : 1998
– début: du partenariat : 1998
– durée du projet : jan 2013 – déc 2015
– coût total du projet : 180 000 euros

Responsable ASTM
Sena Afeto
T+352 400 427-36
sena.afeto@astm.lu