20.09.16

ASTM dénonce l’agression de Maxima Acuna de Chaupe par le personnel de sécurité de l’entreprise minière Yanacocha

2016_MaximaAcuna_01L’environnementaliste Maxima Acuña de Chaupe, gagnante du prix Goldman 2016, et son époux, Jaime Chaupe, ont été violemment agressés par le personnel de l’entreprise minière Yanacocha, qui est à nouveau entré dans la propriété de la famille Chaupe Acuña, “Tragadero Grande” à côté de la Laguna Azul. L’information a été communiquée par leur fille de Ysidora. L’agression a été réalisée avec une arme avec laquelle ils ont frappé Máxima à la tête et sur le corps en la laissant gravement blessée. Ils ont aussi frappé son époux. Selon les nouvelles, ils ont apparemment été tranférés dans un hôpital de Cajamarca, après avoir attendu longuement une ambulance.

2-policia-en-tragaderoAction Solidarité Tiers Monde condamne avec véhémence cette agression. Maxima Acuna se bat contre un énorme projet minier dans la région de Cajamarca dans les Andes du Pérou. Il s’agit du Conga exploité par l’entreprise Yanacocha, dont un des investisseurs est la Banque mondiale. Une équipe du Klima-Bündnis Lëtzebuerg l’avait rencontrée lors d’une mission en 2014. Alors que le Pérou a ratifié la convention ILO 169, le seul document international qui protège les droits des indigènes partout au monde, il ne l’applique pas toujours. Actuellement, 22 pays, surtout d’Amérique latine, ont signé et ratifié l’ILO 169. Le Luxembourg l’a signé mais ne l’a toujours pas ratifié. ASTM a déjà, à plusieurs reprises, demandé au gouvernement luxembourgeois de ratifier la convention ILO 169.

 

Plus d’information en anglais sur http://www.telesurtv.net/english/news/Peru-Maxima-Acuna-and-Partner-Attacked-by-Mining-Firms-Guards-20160918-0018.html

Share this: